ENVIRONNEMENT

Crédit : Yacenta Lluch Valero

#1 Compteurs communiquant     #2 Scènes d'occupation   #3 Pour la création de zones "low waves"  #4 Action juridique contre les dépôts sauvages

#1

Préserver son domicile des compteurs communiquants

Les compteurs communiquants sont arrivés en France. Ces compteurs dont le déjà célèbre « Linky » ne sont pas nos amis comme ce petit diminutif tout mignon pourrait le laisser supposer. Le petit « Linky », le malin « Gaspar » et son corollaire, le compteur communiquant pour l'eau  fonctionnent exactement comme des téléphones ; toujours sur le mode ON, ils transforment le réseau électrique du domicile en réseau « électromagnétique » et génère un bain d’ondes rayonnant partout où passe le courant. Outre l’augmentation du coût de ce service (qui ne sert qu’à supprimer des emplois), la collecte des données personnelles, ces compteurs posent problème de santé publique auxquels nombre de collectifs citoyens ont souhaité réagir. Aucun fatalité, les solutions sont là pour refuser les compteurs à venir, pour minimiser les effets des ondes, et pour pouvoir vivre dans un environnement sain et reposant.

 

Pour votre santé, pour votre sommeil, et par solidarité pour les plus fragiles comme les bébés, les enfants et les personnes électrosensibles, rejoignez le collectif de votre département !

.

Collectif "Stop LINKY 21"

06 26 09 51 57

 coll-stoplinky21@riseup.net

#2

Scènes d'occupation

Aider à la prise de conscience des travers de notre société par des actions de contestation originales et ludiques ? C'est possible, les Amis de la Terre de Côte d’Or, fin veilleurs écologiques s'associent avec de nombreuses associations locales et investissent les rues pour faire la caricature des actions irresponsables en matière d’environnement, ou au contraire,  la démonstration des nouvelles solutions. Au programme de la saison dernière : opération de nettoyage des banques les plus sales (qui financent les hydrocarbures), création du jeu de carte PokeTerre, collecte des stylos usagés dans les écoles, Prix Pinocchio des entreprises. Ames courageuses, esprits blagueurs, you’re welcome !

Les Amis de la Terre Côte d'Or

17 rue Louise Michel, Dijon

cotedor@amisdelaterre.org

#3

Pour la création de zone "low waves"

Dans de nombreuses villes, et plus particulièrement à Dijon qui se veut ou « ville intelligente »,  le rayonnement électromagnétique a augmenté de manière exponentielle, et les niveaux limites légaux d'exposition augmentent eux aussi avec l'ouverture de nouveaux marchés … Les ondes sont « invisibles » et pourtant le magma électromagnétique que nous traversons chaque jour n’est pas sans effet : fatigue des cellules, stress oxydatif, perturbation du sommeil et de la concentration, mal de tête, et effets à long terme parfois beaucoup plus graves. N’avons nous pas droit, nous qui travaillons ou vivons en ville, de pouvoir de temps à autre nous soustraire de ce champ fatiguant pour le corps et de nous offrir les meilleures conditions pour récupérer ?


Des antennes relais sur les écoles, 10 à 15 réseaux Wifi par bâtiment, du 4G, du 5G, des compteurs communiquants, et bientôt des feux rouges et lampadaires qui téléphonent, STOP ! Des citoyens s’unissent pour la création d’espace « Low wave » : des cafés, des rues, des espaces de paix et bien être où on peut sortir (un peu) de la fournaise!

.

Robin des Toits

04 67 96 19 54

scrapyard-2441432_1280.jpg

#4

Action juridique contre les dépôts sauvages

Ici ou là, dans la nature, ou parfois même au coeur de la ville, des dépôts de gravas, de pneus ou d'autres résidus industriels jouxtent le sol dans l'indifférence apparente des citoyens. Ces dépôts, lessivés par la pluie finissent par pénétrer le sol pour venir polluer la terre, polluer les nappes phréatiques ou les rivières les plus proches.

Pourquoi y a t'il des zones de non droit qui demeurent pendant des mois parfois même des années ? C'est la question que pose Forestiers du Monde, association engagée pour le respect de la Terre et dans la création de forêts de biodiversité.


 

Qui sont ces industriels qui ne s'acquittent pas de leur frais de déchetterie et qui trompant le client préfèrent garder l'argent pour eux en reléguant leurs déchets à la nature ? Pour stopper ces actions illégales et renforcer la vigilance quant à la pollution de notre environnement, Forestiers du Monde s'unit aux citoyens des municipalités concernées pour porter plainte. Depuis l’année passée, ces plaintes contre x ont commencé à porter leurs fruits en conduisant au retrait par les délinquants ou les autorités compétentes des déchets déposés en infraction à la législation environnementale. Forestiers du Monde entend également réfléchir aux moyens d'exiger des entreprises réalisant des travaux des preuves de dépôt en déchetterie afin de prévenir l'apparition de nouvelles décharges sauvages.

.

  • Facebook

Forestiers du Monde

42 bis Avenue Victor Hugo, 21000 Dijon

forestiers-du-monde.france@sfr.fr