Show More
Partenaires
Playlists SolidEre UniVers

La technique SuperAdobe permet d'offrir des maisons pour tous

Non le Super Adobe n’est pas un logiciel informatique, il s’agit d’une technique de construction écologique inventé par l’architecte irano-américain Nader Khalili. De simples sac de terre, un peu d’huile de coude et une maison prête en seulement quelques jours à quelques semaines.

 

Le processus déroute par sa simplicité et par les résultats obtenus : les maisons utilisent des matériaux totalement écologiques, possèdent une bonne isolation thermique, une très bonne résistance au temps, offrent une véritable liberté de création et de design aux familles, et ne coûtent presque rien.

 

La fin....

des problèmes de logement dans le monde,

des sans abris et des réfugiés climatiques,

des familles qui se tuent toute une vie au travail pour pouvoir acheter un bien immobilier.

Toute famille pourra se fabriquer une maison, et infiniment plus personnalisée, en seulement 4 à 8 semaines!

 

 

L’histoire

Le Super Abode nait à la suite d’une demande de la NASA qui recherchait un concept de maison pour les astronautes lunaires. Nader Khalili décide d’utiliser le seul matériaux existant sur la lune : la poussière lunaire. A la fin de sa vie, il réadapte son invention à des fins humanitaires et écologiques en utilisant la terre crue.

 

La méthode earthbag ou sac de terre :

Elle consiste à remplir des sacs de terre (ou de mélanges de terre avec du sable, de la paille ou de la chaux), à les disposer selon l’architecture désirée, puis à les tasser, les empiler, et à laisser sécher la terre.

 

 

 

Lors de la construction, on laisse l’ouverture nécessaire pour les portes, les fenêtres et les aérations. On peut aussi incorporer des éléments comme des poutres pour créer une mezzanine ou d’autres éléments dans un but décoratif.

 

 

 

Une fois que la terre est sèche elle devient aussi dure que de la pierre, on passe ensuite une couche d’enduit protecteur pour protéger la maison de l’eau de pluie, car même le sphinx, peut avec le temps s’éroder.

 

 

 

Le matériel requis pour la construction est rudimentaire: des sacs, du fils barbelé pour maintenir les sacs, une bétonnière, une brouette, une dameuse manuelle, des pelles et des pioches.

 

Le temps de construction s’étend de trois jours (pour un tout petit dôme) à deux mois (pour une maison familiale de taille classique). Les constructions peuvent être réalisées seulement à deux ou trois, mais le temps sera un peu plus long.

 

On peut aussi utiliser la technique de l’hyperadobe adapté par Fernando Pacheco au Brésil. Elle utilise des filets indémaillables en tissage Rachel qui permettent de réduire de moitié la quantité de tissu nécessaire et d’abandonner l’utilisation du fil barbelé, car les sacs peuvent se souder les uns aux autres.

 

 

Avec de la Terre ?

Avant l’arrivée du béton dans les années 50, nombre de maisons étaient construites en terre. Les cathédrales, les pyramides, les structures les plus vieilles de l’humanité et les plus résistantes sont construites en terre. Dans le désert, on trouve encore des maisons en terre vieille de 2000 ans. La Terre est inusable, la terre ne rouille pas, elle ne moisit pas, elle résiste aux incendies, aux inondations, elle ne craint pas les attaques d’insecte. Utilisée dans le désert par l’armée comme bunker,, elle résiste également aux cyclones.

 

 

 

Au niveau environnemental, la Terre remporte le prix de l’écologie ! Même pas besoin de se la faire livrer puisque celle ci est disponible sur place.

 

L’isolation thermique et phonique est excellente, car les murs sont épais, la terre retient le froid en été ainsi qu’elle retient le chaud en hiver réduisant au minimum les coûts de chauffage et de climatisation.

 

 

 

 

Un design modulable à l’infini

Ce type de construction peut prendre la forme d’un cube, d’une pyramide, d’un dôme, d’un empilement de forme géométrique ou même d’un S, tout est absolument possible. Il est possible d’ajouter des pièces au fur et à mesure des années. Faite avec la terre ou le sable local, elle peut se fondre de manière harmonieuse dans le paysage, et se prête merveilleusement bien à la sculpture, la peinture ou la mosaïque. SI cela vous tente, vous pouvez aussi faire poussez des plantes sur votre maison à la manière de la maison du hobbit.

 

 

Les Ecodômes de Nader Khalili

Nader Khalili n’est pas seulement l’inventeur du Super Adobe, grâce à cette technique il met au point le modèle de l’Ecodôme, qui selon lui est le plus ergonomique. Les habitats de forme ronds sont plus faciles à chauffer, ils n’offrent que peu de résistance aux vents et donc résiste mieux aux tempêtes, ils permettent de bénéficier d’un puit de lumière au sommet de la pièce principale. Et le soir, vous pourrez regardez les étoiles sans sortir de chez vous..

 

 

 

 

Le premier essai de village en Ecodôme est construit au Nord de Los Angeles en 1988. Depuis en Californie, les plans de l’Ecodôme ont été homologués et n’importe qui peut construire son dôme chez lui.

 

 

 

 

 

 

Dans les régions déboisés (Afrique Subsaharienne), l’écodôme possède un grand avantage car il ne nécessite pas de charpente. Il est également de grand utilité dans les régions sismiques.

 

Suite au séisme de 2002 en Iran, le Haut Commissariat pour les réfugiés fait appel à la technique de Khalili pour accueillir et loger la population, une centaine d’Ecodômes sont constuits, de même suite au séisme au Pakistan, puis aux dévastations en Haiti.
En 2004, Khalili reçoit le prix d’architecture Aga Kahn


 

 

 

 

 

Nader Khalili est le fondateur de l’association humanitaire nommé Cal Earth qui œuvre à donner un toit à chaque personne sur Terre ( http://www.calearth.org/)

 

 

Et chez nous ?

 

En France plusieurs précurseurs audacieux se sont formés à la technique du SuperAdobe ou de l’HyperAdobe et proposent désormais des stages de formation. Il suffit de taper « formation Ecodôme », « formation superadobe », ou « formation hyperadobe » pour trouver des offres de stage de trois jours à une semaine.

 

Sur le web, quelques internautes se sont lancés tout seul, avec non moins de réussite. (Crédit photos : MrMondialialisation.org)

 

 

 

 

 

Ne reste plus qu’à voir émerger la première PME qui proposera la construction d’Ecodôme.

 

------

 

«  Chaque être humain possède en lui une réserve d’énergie infinie pour qu’il atteigne son but, si et seulement si cette énergie est utilisée dans une dynamique du construire et non dans une dynamique du combattre »    Nader Khalili

 

C++

 

 

 

Crédit photo : toutres les photos à l'exception des trois dernières sont tirées de l'association humanitaire Calearth

 

Please reload