Show More
Partenaires
Playlists SolidEre UniVers

Les bonnes moeurs culinaires...

 

 

Peut être vous êtes vous déjà trouvé dans cette situation, où vous êtes invité(e) chez des amis, connaissances, et votre hôte vous sert un plat repoussant...

 

Non pas parce qu'il s'agit d'un fromage qui pue, de viande saignante ou de langue de boeuf... non! Mais parce que les pommes de terre ont des yeux au beurre noir, les graines germées sont à demi pourries, ou parce que le super gâteau "sans gluten" a été réalisé à la farine de mais OGM... et votre hôte n'a aucune idée, absolument aucune idée de ce qui peut vous faire frémir. 

 

Le boulanger vous tend un pain de campagne noirci, le restaurateur, une part de viande qui tient les 3/4 du plat, et vous découvrez en ouvrant le congélateur, qu'un membre de votre famille a eu la bonne idée de mettre au congélateur votre gâteau et qu'il a pris l'humidité

 

"Au secours ! Puis je manger quelque chose de sain ici bas ? Comment se fait il que les gens ne savent pas qu'ils spolient la nourriture en la traitant, si mal!" La Terre nous donne de bonnes choses, elles nous les donne fraiches, vitaminés, à nous d'honorer ces dons : en les préparant bien, les conservant bien, en servant à nos enfants des plats qui les alimentent et non qui les intoxiquent.

Alors, si vous avez des doutes sur ce qui constitue les "bonnes moeurs" culinaires, j'ai listé pour vous les classiques, et aussi les bourdes, de la cuisine.

 

Du côté de ce qui ne se mange pas :

 Le grillé et le brun sombre  (Ils sont cancérigènes, bien que certaines personnes puissent apprécié leur croustillant)

- Les grains noirs à l’intérieur des bananes (toxique, c'est le signe que les bananes sont trop mûres)

- La peau des pommes de terre ( contient de la solanine)

- Les feuilles de laurier

- Les oeils sombres et le vert des pommes de terre (En préparant les pommes de terre, il faut ne faut pas seulement enlever les racines mais aussi tous les « oeils » sombres. Si la pomme de terre est verte par endroit, vaut mieux la jeter ou la planter.)

- Les pois chiches crus et autres légumineuses crues non germées (toxiques)

- Le requin, l'espadon, et le thon rouge ne se mangent plus  (pollution des eaux au mercure)

 

Du côté de la conservation :

- ne jamais faire réchauffer les épinards ou les feuilles de blettes (transformation des nitrites en nitrosamines)

- mettre les huiles riches en omega 3, comme l'huile de lin, l'huile de colza, au frigo ( autrement elles s'oxydent)

- conserver les petites graines comme les graines de chia, les graines de lin, de chanvre ; les farines de graines germées au frigo dans des bocaux en verre (oxydation rapide)

- ne pas laisser ranger les huiles, ou les épices, le sel, le poivre, directement à proximité d'une plaque à induction (l’électromagnétisme ambiant spolie leurs propriétés)

- ne pas laisser d'aliments à l'air libre au frigo (sauf fruits et légumes s'il est bien nettoyer tous les mois)

- ne pas recouvrir directement les aliments de film plastique ou d'aluminium (les nanoparticules migrent sur les aliments).. Il vaut mieux enlever l'aluminium qui entoure le chocolat après l'avoir acheté

- dans le panier de fruit, garder à distance les pommes et les bananes (ces deux fruits accélèrent la maturation des autres fruits)

- pour conserver les pâtisseries au congélateur, les mettre dans une boîte métallique (autrement elles prennent l'humidité)

- produits frais : inutile d'avoir dans son frigo plus que le nécessaire pour 72 heures maximum (la vitalité des produits ne dure pas)

- les bananes, les tomates et tous les gros fruits à noyaux perdent fort à être mis au frigo

- les baies doivent être consommées dans la journée, autrement les mettre au frigo et les consommer le lendemain

 

 Du côté de la cuisson

- jeter les poêles antiadhésives rayées (migration des nanoparticules métalliques)

- les poêles antiadhésives les plus saines sont celles 100% céramique (sans ajout de nanoparticules métalliques)

- la cuisson la plus saine est la cuisson basse température (plat mijoté à basse température, vapeur douce, four à basse température...) ou légère (wok) qui préservent les vitamines

- la cuisson la plus malsaine est le four à micro-ondes (dénaturation totale, les aliments continuent par ailleurs d'irradier des micro ondes pendant 5 minutes après la sortie du four...)

- l'inox 18/10 et la fonte sont sûrs et cent pour cent sains

- ne pas acheter de moule en silicone premier prix (contrairement au "haut de gamme'" fait à base de platine, le silicone peroxydé migre dans les aliments)

- avec une cuisson à induction, on peut utiliser des plats en inox sans problème d'aliments qui collent, mais avec une cuisson au gaz, ce sont les plats en fonte qui sont les plus appropriés

- les huiles capables de résister à la chaleur sont l'huile d'olive, l'huile de coco, l'huile de pépin de raisin, l'huile d'arachide et l'huile de tournesol

- les huiles contenant des omegas 3 ne doivent pas être utilisées pour la cuisson (oxydation toxique)

 

Et des instruments de cuisine...

- acheter en inox ou en verre plutôt qu'en plastique ( le plastique migre sous l'effet de la chaleur, des aliments un peu acide...)

- pour la conservation au frigo ou les plats à emporter : privilégier des boites en verre. Au placard, les boîtes de conservation en plastique sont possibles mais gardent moins bien la qualité des aliments.

- quant à acheter du plastique, chercher le petit triangle avec le chiffre 5 au milieu : c'est le signe du polypropylène (un plastique ne contient pas de phénols)

- ne rien acheter en aluminium, ne pas utiliser de papier cuisson en aluminium (Alzheimer)

 

 

Quelques fausses "nouvelles bonnes idées"

 

 - Utiliser l’eau des pois chiches ou autres légumineuses en patisserie (phytates toxiques)

- Utiliser des farines de pois non germés comme la farine de souchet, la farine de pois chiches (phytates toxiques)

- Manger de grosses quantité d'oléagineux sans les faire tremper ou griller (encore les phytates)

- Remplacer les produits laitiers par le soja (oestrogènes)

- Remplacer le gluten par des produits tout prêt à base de maïs non bio (OGM)

- Manger du seitan si vous n'avez pas des intestins de fer (colle vraiment les intestins)

- Utiliser régulièrement de la gomme de guar, gomme arabique, gomme xanthane (toutes les gommes sont comme le chewing-gum)

- Manger des levures crues ( vivent les ballonnements !)

- Manger les algues en même quantité que des légumes (problème de thyroïde et de pollution des eaux)

-Prendre des compléments à base de protéines de pois (OGM), de protéines de chanvre ou de riz non germées (phytates), à base de soja (OGM + oestrogène + phytates)

- Manger beaucoup d’oeufs sous prétexte qu'ils ne provoquent pas de cholestérol

- Manger de la viande sans aucun glucide (perte de muscles)

- Abuser des barbecues et manger des viandes ou légumes noircis

- Manger des viandes différentes au court d’un même repas (indigeste) 

 

Et voilà, vous êtes maintenant un cuisinier, une maman, un hôte qui ne régale pas seulement les papilles mais le corps tout entier !

 

C++

 

 

 

 

Please reload